lundi 17 avril 2017

weekend de pâques


Nous avons fait notre sac samedi dernier comme si l'on partait une semaine. En fait, on s'est absentés moins de 48 heures mais c'est toujours pareil. Une visite éclair à la campagne ça fait toujours du bien à l'esprit : c'est ce qui me manque le plus depuis que je suis en ville. La plupart du temps je n'y pense pas trop mais quand je retourne chez mes parents je réalise à chaque fois à quel point cet espace vert, cette tranquillité et cette nature me manquent.


Donc samedi cette petite bête nous a accueillis comme si nous étions les invités les plus attendus de la terre. Et le lendemain main, on est allés prendre une longue marche dans les champs juste lui et moi. Les herbes écrasées par le poids de la neige faisaient comme un tapis doré où il aurait fait bon s’asseoir si le soleil s'était montré. Les oiseaux donnaient un concert et volaient à toute allure parfois très près de nous, c'était génial.


Le weekend a été parsemé de petits chocolats fins, de projets pour cet été, d'un repas de cabane à sucre à l'intérieur, d'une chasse aux oeufs tombée à l'eau à cause de la pluie mais remplacée par des jeux de cartes mouvementés, de discussion déco arrosées d'un peu trop de café. Les deux soeurs se sont endormies sur leur chum respectif qui parlaient de hockey, mon beau-père ronflait sur le divan. Un weekend qui est passé trop vite mais qui a fait un bien fou.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire